Les 5 Règles de la Profondeur de Champ
La profondeur de champ : Késako ?
 
La profondeur de champ est la zone où le sujet photographié (zone de focus) est nette, c’est à dire la distance entre les zones les plus proches et les plus éloignées d’une scène. Il existe deux catégories de profondeur de champ  : La profondeur de champ faible, ou réduite, et la profondeur de champ importante, ou grande profondeur de champ.
 
La première catégorie, la profondeur de champ faible, vous permet d’obtenir un flou derrière votre premier plan, qu’il s’agisse non seulement d’un portrait, mais aussi d’un animal, d’un massif de fleurs, d’un bateau, etc. Ce « flou d’arrière plan » est aujourd’hui nommé le bokeh, mot à la mode d’origine japonaise. On l’appelait autrefois, à l’époque de la photographie argentique, un « flou artistique ».
 
Cette technique a pour but « d’isoler », de « détacher » le premier plan de son environnement (l’arrière plan) pour le mettre en valeur. En « floutant » le décor (à plus forte raison si celui-ci ne présente que peu – ou pas – d’intérêt), votre sujet paraîtra plus beau, plus digne d’intérêt (voir la photo ci-contre) et rendra votre photo plus esthétique.
 

«  Elle est floue, ma photo, non ? ». «  Ben oui, ça c’est net ! »
 
La deuxième catégorie, la profondeur de champ importante, permet de rendre nets à la fois votre premier plan et votre arrière plan, par exemple en photographie de paysage, d'architecture et de reportage. Cette technique vous permet d’intégrer votre sujet dans son environnement. C’est le cas par exemple de la photo d’une personne (votre premier plan) qui pose - fièrement - pour vous devant un paysage magnifique (votre arrière plan). Il serait évidemment dommage que ce paysage somptueux (voir la photo ci-dessous) soit flou, ce qui empêcherait le spectateur de votre photo d’admirer par exemple les détails des montagnes, de la mer, des forêts qui embellissent votre photo et magnifient en même temps votre premier plan.
_________________________________________________________________________________________________________________________________________
 

Les 5 Règles de la Profondeur de Champ
Règle Numéro 1 : L’ouverture du diaphragme.
 
Vous souhaitez créer un magnifique bokeh derrière votre dernier né, votre copine ou un groupe d’amis ? Alors ouvrez votre diaphragme ! Privilégiez un objectif dont l’ouverture est grande, c’est à dire dont le chiffre d’ouverture f est le plus petit possible. Les focales fixes (sans zoom) à ouverture constante de f/2.8, voire de f/1.8, f/1.4 ou f/1.2 sont idéales : Plus votre diaphragme sera ouvert et plus votre flou d’arrière plan sera prononcé.
 
Mais attention : Même les meilleurs objectifs du monde sont « mauvais » en terme de rendu, de « piqué » aussi bien aux plus grandes ouvertures (diaphragme ouvert) qu’aux plus petites ouvertures (diaphragme fermé) : Privilégiez donc la « Voie du Milieu » en acceptant de faire le « deuil » d’une ouverture de diaphragme maximum, c’est à dire en le fermant un peu plus (exemple : f/3.5 si l’ouverture maximum de votre diaphragme est de f/1.8), pour obtenir une meilleure netteté sur votre premier plan. Et compensez le flou d’arrière plan un peu moins présent en appliquant les autres règles de la profondeur de champ (voir plus bas).
 
De leur côté, une longue focale fixe ou un zoom vous permettront d’obtenir un autre type de flou d’arrière plan : Plus votre focale est longue (par exemple 85 mm ou 105 mm  pour un objectif fixe ou 200 mm pour un zoom), plus la profondeur de champ est réduite et donc plus votre flou sera prononcé !

Là aussi, faites attention : Comme pour la « Voie du Milieu » des ouvertures de votre diaphragme, essayez de ne pas zoomer au maximum, car votre photo perdra en qualité. A l’inverse, pour augmenter votre profondeur de champ, c’est à dire obtenir une netteté sur tous les plans de votre image, vous devez vous équiper d’une focale courte (rangez votre zoom et achetez-vous une focale fixe) et fermer votre diaphragme, dans des plages comprises par exemple entre f/8 et f/16.
 
Pour résumer :
 
Plus le chiffre d’ouverture est petit (ex. f/2.8), plus petite est la profondeur de champ.
Plus le chiffre d’ouverture est grand (ex. f/14), plus grande est la profondeur de champ.
 
Les 5 règles de la profondeur de champ.
 
Beaucoup d’apprentis photographes connaissent (plus ou moins) cette règle d’or de l’ouverture du diaphragme. Mais saviez-vous qu’il existe non pas une, mais cinq règles pour Maîtriser votre Profondeur de Champ ? Car même si vous avez compris la nécessité incontournable d’ouvrir ou de fermer le diaphragme de votre objectif, si vous n’appliquez pas les quatre autres règles, vous prenez le risque de rater l’effet recherché : Votre bokeh risque fort de ne pas être assez marqué derrière la femme (l'homme) de vos rêves, et la grande profondeur de champ que vous recherchiez dans ce paysage sublime a toutes les chances de manquer de...netteté.
 
Priorité à l’ouverture.
 
Saviez-vous aussi que vous pouvez gérer votre profondeur de champ dans tous les modes de prises de vues de votre appareil photo et pas seulement dans le « célèbre » mode « priorité à l’ouverture » ? La maitrise de ces 5 règles est indispensable pour mettre en valeur un sujet dans les techniques de portraits, et incontournable dans celles des paysages et d’architecture.
 
Alors ne ratez plus jamais aucune photo et apprenez à maitriser à mes côtés les 5 règles de la profondeur de champ dans toutes les situations en vous inscrivant dès aujourd’hui à mes Cours Photo  : À très vite !

PS : Vous allez adorer aussi la Règle des Deux Tiers / Un Tiers et des Quatre Points de Force

Stages Photo sur le Terrain et Stages de Retouches Photo
 
Texte et Photos  : © François-Xavier PRÉVOT  Reproduction interdite.

Stage Photo Brest  - Qu'est-ce que la Profondeur de Champs  - Stage Photo Finistère



Visiter mon site


Facebook
Twitter
Pinterest
YouTube
Linkedin
Tumblr

Cours Photo Morlaix

Shooting Photo Morlaix

Photographe Mariage Morlaix

Photographe Immobilier

Photos d'Art

Recueil de Textes

Magazine Photo

Livre Photo sur le Japon

Livre Photo sur le Tibet

Livre Photo sur le Sahara